Voyage interstellaire lent

Les projets de voyages interstellaires lents se basent généralement sur des techniques de propulsion susceptibles d'être construites dans un futur proche. Par conséquent, ces voyages seraient extrêmement longs, et pourraient durer d'un siècle à plusieurs millénaires. Ces voyages seraient alors des allers simples pour installer des colonies. Les systèmes de propulsion requis sont moins théoriques que pour le voyage interstellaire rapide, mais la durée du voyage constitue un énorme obstacle en lui-même. Qu'elles sont les idées principales pour remédier à ces problèmes?

 

 

      Un vaisseau-génération est une sorte d'arche interstellaire dans laquelle les voyageurs vivent normalement. Cependant, ce long voyage impliquerait que ce soit les descendants des hommes qui soient montés dans le vaisseau qui puissent arriver à la fin du voyage, ayant reçu une éducation bien particulière.

      Ces vaisseaux-génération ne sont techniquement pas réalisables à ce jour, en raison de la taille énorme qu'ils devraient avoir et parce qu'un tel milieu fermé et auto-suffisant serait difficile à créer. Il existe tout de même des écosystèmes fermés artificiellement comme Biosphère II, et surtout MELiSSA de l'ESA* (l’agence spatiale européenne) qui ont été construits afin d'étudier les difficultés techniques dans un tel système. Les résultats sont assez décevants.

      Hors les difficultés techniques, un des facteurs les plus importants auquel se heurte ce type de projet est l'humain. Effectivement, si ce voyage s'avérait trop long, c'est à dire, s'il venait à y avoir plusieurs générations, alors il se pourrait que les Hommes ne se souviennent plus pourquoi ils sont là, ou encore que la population qui arriverait à destination ne soit pas capable de faire le nécessaire une fois sur place.

      De plus, comment arriver à motiver un maximum de personnes nombreuses et diversifiées (dans le but de faire perdurer au maximum le capital génétique), à s'embarquer dans un voyage dont elles ne connaitront pas la fin en raison de sa longueur. Comment arriver à engendrer une deuxième génération d'individus ainsi que de lui transmettre intacts les buts et motivations de ce voyage. Sachant que seules la troisième, voir la quatrième génération aura peut-être la chance de parvenir à destination.

      Un vaisseau-génération est donc un vaisseau assez grand pour contenir une colonie, sachant que les colons vivraient à bord et leurs descendants atterriraient sur la planète de destination soit pour établir la colonie, soit pour s'arrêter avec pour objectif d'explorer ou encore de construire d'autres vaisseaux pour continuer l'expédition.

 

 

      Une autre méthode serait l'animation suspendue, qui a été décrite dans de nombreux livres de science-fiction. Cela consisterait à plonger les hommes dans un profond sommeil durant lequel leurs corps ne vieilliraient pas, ou alors très lentement. Il s'agirait donc d'hibernation humaine ou de cryonie, qui permettrait donc aux personnes montées à bord d'atterrir sur la planète sans avoir besoin de faire des descendants.

 

 

      Ensuite, une autre consisterait à prolonger la vie humaine. Pour cela, un développement de techniques rallongeant l'espérance de vie humaine, comme le projet SENS* du docteur Aubrey de Grey. Il a pour but l'extension extrême de la vie humaine, par une évolution progressive allant du ralentissement du vieillissement, suivi de son arrêt, jusqu'au rajeunissement.

      Si l'équipage du vaisseau avait une espérance de vie de plusieurs millénaires, il serait donc possible de traverser les distances interstellaires, sans avoir besoin de remplacer l'équipage de génération en génération. Cependant, les effets psychologiques d'un voyage aussi long risqueraient quand même de poser problème.

 

 

      Une dernière, serait une mission spatiale robotisée qui transporterait un grand nombre d'embryons humains congelés. Cependant cette méthode de colonisation nécessiterait entre autres le développement d'un utérus humain artificiel et une grande avancée technologique dans le domaine des robots mobiles autonomes. Il serait probable de créer des humains psychotiques car ceux-ci auraient été conçu, éduqués et élevés par des robots sans conscience

 

 

 

Nous avons donc vu que plusieurs suppositions sont faites à propos des voyages à vitesse lente. Cependant, les scientifiques se demandent également s'il serait possible d'avoir des vaisseaux capables d'atteindre d'autres étoiles rapidement.