La masse de l'étoile

taille de différentestaille de différentes étoile : Soleil, Gliese 229A, Teide1, gliese 229B et une planète, Jupiter. http://www.objet-celeste.wikibis.com/.../300px-tama_c3_b1oestelarrelati étoile : Soleil, Gliese 581, Teide1, gliese 229B et de 2 planètes
taille de différentestaille de différentes étoile : Soleil, Gliese 229A, Teide1, gliese 229B et une planète, Jupiter. http://www.objet-celeste.wikibis.com/.../300px-tama_c3_b1oestelarrelati étoile : Soleil, Gliese 581, Teide1, gliese 229B et de 2 planètes

 

 

Pour que la vie puisse prospérer sur la planète que nous recherchons, il est indispensable que celle ci fasse partie d'un système solaire (par , extension le terme de "système solaire" est utilisé pour désigner tout,"système planétaire", c'est à dire une ou plusieurs planètes orbitant autour d'une ou plusieurs étoiles). Pour faciliter le tpe, nous n'évoquerons dans nos hypothèses que les systèmes à étoile unique (un système à étoile unique comme le nôtre parait plus favorable car les planètes se retrouveront naturellement sur des orbites quasi-circulaires et stables. Dans un système double* ou multiple, les perturbations gravitationnelles des différentes étoiles rendront plus difficile la formation de planète et l'existence d'orbites stables.), pour la condition 1.

 

 

 

      La planète doit alors se trouver à proximité d'une étoile. La présence d'une étoile est donc le premier point important. En effet cette étoile lui apporterait entre autre la lumière et la chaleur nécessaires à toute vie. Loin de cela elle est aussi indispensable car c'est sa masse qui par son importance vis à vis des autres astres du système leur impose leurs trajectoires orbitales autour d'elle même.

      Par exemple, il est intéressant de savoir que le Soleil représente à lui seul 99,86% de toute la masse connue du système solaire, ce qui nous permet facilement de comprendre pourquoi les planètes de ce système orbitent toutes autour de lui.

 

 

La question qui se pose est de se donner une idée de quelle devrait être la taille de l'étoile du système hébergeant la planète?

 

 

      Il semblerait que la masse idéale se situerait entre 50% et 200% de la masse du soleil ou de l'étoile la plus proche de la planète.

Une masse inférieure à 50% à celle de l'étoile signifierait un apport de luminosité trop faible.

Une masse supérieure à 200% à celle de l'étoile (on parlerait alors d'étoile géante) ne serait pas non plus intéressante car à l'échelle de l'univers, sa durée de vie serait trop courte.

Il a fallu 1 milliard d'années à la vie pour apparaître sur Terre et cinq milliards d'années pour conduire à ce qu'on nomme la "vie intelligente".

Une étoile dite géante ne reste stable que quelques centaines de millions d'années au plus. La différence est donc très importante.

 

      Bien sur ces chiffres soient tous relatifs selon le point de vue sous lequel nous nous plaçons. Une étoile géante n'aurait pas une espérance de vie suffisante si elle formait un système solaire pour permettre l'apparition de la vie dans ce système mais si nous parlons de permettre à des vies déjà existantes, comme la vie humaine, de simplement prospérer sous son éclat, ces quelques centaines de millions d'années deviennent amplement suffisantes.

 

 

 

Nous avons donc vu que l'étoile idéale aurait une masse au moins supérieure à 50% à celle du soleil (m soleil=2,0.1030 kg) mais il est tout de même intéressant de signaler que dans des conditions bien précises, une étoile ayant une masse inférieur à 50% à celle du soleil pourrait également permettre l'existence d'un système et que la vie y prospère. Il faudrait simplement que la ou les planètes se trouvent à distance beaucoup plus rapprochée de cette étoile.