Qu'est ce qu'une planète ?

Tout d'abord, avant de nous poser la question si vivre sur une autre planète est possible, nous allons définir ce qu'est une planète.

 

 

      L'union astronomique internationale (UAI) est une association internationale non gouvernementale avec pour objectif de coordonner les travaux des astronomes à travers le monde. Elle a voté le 24 août 2006, après plusieurs années de discussions et controverses au sein de la communauté des astronomes, un vote de la 26e Assemblée générale fixe la définition d'une planète: une planète par définition est un corps céleste orbitant autour du Soleil ou d'une autre étoile* de l'Univers et possédant une masse suffisante pour que sa gravité la maintienne en équilibre hydrostatique, c'est-à-dire sous une forme presque sphérique.

 

 

      Cette définition rigoureuse veut que l'on réserve le nom de planète uniquement aux objets de notre Système Solaire et que l'on parle d'exoplanètes dans les autres cas. Elle veut également que ce corps céleste ait nettoyé son orbite de toute matière (en faisant du corps rival un de ses satellites ou en le détruisant suite à une collision). Ce dernier critère ne s'applique pas aux exoplanètes. Aujourd'hui, on estime le nombre d’exoplanètes dans notre seule galaxie à 1 000 milliards.

 

 

      Il y a donc de recensés, dans notre système solaire, huit planètes : Mercure, Venus, la Terre, Mars, Jupiter, Saturne, Uranus et Neptune. Les quatre premières planètes sont des planètes telluriques* : principalement composées de roches et de métaux et elles ont une densité relativement élevée, une rotation lente, une surface solide, pas d'anneau et peu de satellites. A l’inverse, les quatre dernières sont des planètes gazeuses : principalement composées d'hydrogène et d'hélium, elles ont généralement une faible densité, une rotation rapide, des atmosphères épaisses, des anneaux et beaucoup de satellites.