Conclusion

     Après de nombreuses recherches, la problématique: " L'Homme devra un jour quitter la planète Terre ... Mais existe-il une planète qui puisse l'accueillir et pourrait-il s'y rendre ? " semble être un début de réponse. Le fait que certains points ne soient que des suppositions ne nous permettent pas de savoir exactement si cela est possible.

      Tout d'abord, il n'y a apparemment besoin que d'eau liquide sur une planète pour que celle-ci puisse héberger la vie. Seulement, pour qu'elle reste à la surface et sous cet état, il faut qu'elle respecte bon nombres de conditions, ce qui fait qu'elle est rare.

 

      Le fait que chaque planète soit unique pose également un problème, car il semblerait pour le moment, qu'aucune planète à ce jour ne les rassemble tous. Effectivement, nous n'avons découvert que début Février, que les scientifiques ayant localisé Gliese 581g se seraient peut-être un peu trop avancés quant à la découverte de Gliese 581g. En effet, le 10 Octobre 2010, une annonce aurait été faite, contredisant cette information : un instrument européen – de meilleure qualité que celui des américains – utilisé pour observer le système de Gliese-581 ne "voit" pas la planète 581 g autour de l’étoile. Il semblerait donc que les astrophysiciens aient fait une erreur de calcul. L'ayant découvert en Février, nous n'aurions pas eu le temps de changer tout notre TPE sur une autre planète, nous avons donc fait comme si cette annonce n'avait pas été faite, et nous avons continué avec les « informations » qu'avaient données ces scientifiques. Il n'y a donc pour le moment aucun exoplanète pouvant être qualifié d'exoterre. Pourtant d'après notre avancé technologique de plus en plus rapide, il est possible que dans un futur proche, nous puissions découvrir une planète viable pour les Humains.

      Il faudrait néanmoins avancer les recherches sur les différents moyens de navigation dans l'espace, dont la cryonie et la nanotechnologie, car, cela reste à ce jour les théories les plus probables. Les voyages à vitesse rapide demandant trop de choses que nous ne maîtrisons pas encore.

 

      D'après nous, ce TPE ferait penser que nous pourrions aller sur une autre planète, d'autant plus que nous en aurons besoin un jour où l'autre, vu les dangers que court la planète. Cependant, il n'est pas possible à ce jour d'aller sur une planète lointaine. En ce qui concerne la distance de l'exoterre trouvée par rapport à la Terre, il serait plus facile d'aller sur une planète proche plutôt que éloignée. Il se pourrait que nous ne puissions en parler que dans un futur proche, si nous parvenons à maîtriser la cryonie et la nanotechnologie, sinon, nous parlerons de futur assez lointain.

 

      Il sera donc possible, un jour, de partir à la découverte d'autres mondes, mais nous n'avons pas encore suffisamment d'informations pour y parvenir.